La force de réaction de la PIROI

La force de réaction de la PIROI
Publié le 25/02/2022

C’est entre deux cyclones qu’a eu lieu la visite du président national de la Croix-Rouge française à La Réunion et à Mayotte, mi-février. Philippe Da Costa s’est rendu dans les entrepôts de la PIROI – plateforme d’intervention régionale de l’océan Indien – basés sur chacune des îles, et a pu observer de ses propres yeux son rôle central dans la gestion des risques de catastrophes.

 

La Croix-Rouge française a lancé un appel à dons tandis qu’elle envoyait trois équipiers de réponse aux urgences (logisticiens et responsable des opérations) sur place, notamment pour réceptionner les 87 tonnes de matériel humanitaire acheminées par la PIROI et entamer les distributions. Il s’agit d’outils de reconstruction de l’habitat, de kits d’hygiène et d’assainissement (savons, seaux, jerrycans…) et de biens de première nécessité. Ce matériel était en partie pré-positionné à Madagascar, le reste provient de La Réunion. 

piroi-entrepot-pn

 « C’est là toute la force de ce dispositif », estime Philippe Da Costa, qui a rencontré les membres de la PIROI à La Réunion et visité son entrepôt. « Un entrepôt dont une partie a été vidée, et ce vide est une image marquante. Il rend soudain concrète et palpable la réalité de l’urgence », dit-il, « la preuve de cette capacité d’anticipation et de réaction, cette expertise, ce professionnalisme qui caractérisent la PIROI. Je crois que très peu d’organisations peuvent se targuer de disposer d’un tel dispositif ! ».